Hollynx

Facebook: Joelle.Sacre

Je cours sans cesse après le temps mais j'aime tenter de l'arrêter par un simple cliché ou un petit mot à vous faire partager. Et puis, je me réjouis de pouvoir mener à bien ces échanges avec vous tous, si différents...

Qui suis-je ?

Une femme de 54 ans, logopède. J'ai découvert les blogs via mon fils qui en avait un. Plutôt littéraire, je me suis inspirée de lui et j'ai créé un blog avec de petits textes que j'écrivais au jour le jour, illustrés par un mot et agrémentés d'une image (Le mot du lundi). Petit à petit, après quelques modifications, ce blog est devenu Hollynx.

Mais, je me sentais un peu frustrée car trop dépendante de mes mots. J'ai alors voulu prendre un versant images en cherchant sur le Net des clichés qui me plaisaient et j'ai créé Regard, qui se transforma très vite en un blog de photos personnelles car je venais d'acquérir un appareil numérique.

Amoureuse de ma ville et n'ayant pas beaucoup de temps pour parcourir le pays, j'ai choisi Liège comme décor, essentiellement les monuments et non les personnages. Je tente de m'ouvrir davantage aux photos avec des gens mais je préfère nettement les objets, les situations ou les lieux qui m'entourent. Une chose est très importante : je ne truque jamais mes photos, si ce n'est que très rarement pour un équilibrage de lumière. Mon appareil ne me quitte jamais ainsi j'ai un but lors de mes pas en ville, ville que je regarde désormais avec d'autres yeux. Cela m'a fait découvrir à quel point je ne regardais rien avant ou si mal... C'est la même chose pour mes escapades dans d'autres coins de Belgique mais je reviens toujours à Liège, ma ville. Suis-je donc chauvine ? Un peu, je pense...

D'où la naissance de Graffinity, car je me suis aperçue à quel point nos murs liégeois étaient colorés, peinturlurés, signés, décor éphémère certes que j'immortalise, en quelque sorte. J'y ai pris goût et voilà... C'est devenu une sorte de collection.

Mes trois blogs se complètent donc et je me sens bien dedans : je partage avec d'autres internautes, j'offre des scènes de la vie de tous les jours et je reçois leurs réactions.En quelque sorte, je suis reconnue pour ce que je fais, ce qui n'est pas désagréable, mes textes et mes photos ne restant plus dans un tiroir. J'aime aussi le côté entraide éventuelle, la complicité par rapport à un coin de la ville, la réaction choquée, amusée... des autres blogueurs que, d'autre part, je préfère ne pas rencontrer car j'aime que ces échanges restent virtuels, même si je connais leur visage via leur photo sur le Net. En fait, tout cela est très ludique. Un jeu auquel je consacre pas mal de temps, pris sur mes heures de sommeil mais tout est une question d'organisation !

Pour ce qui est des textes de Hollynx et articles de Liège Urbain, un blog communautaire au départ, je les écris lors de ma pause de midi ou à chaque creux dans mon horaire professionnel. Il me semble prendre un peu de recul par rapport à mes blogs même s'ils sont très présents dans ma vie. Avant, l'essentiel était pour moi l'audience. Maintenant, je vise davantage la longévité. Il est vrai qu'une photo restant sans commentaire me contrarie cependant toujours un peu...

Historiquement :

Hollynx a été créé en octobre 2003. Regard fin novembre 2003. Liège Urbain, notre "blog" communautaire, en septembre 2004 et Graf en février 2005.

Depuis peu sont venus s'ajouter mes trois petits derniers : l'un en souvenir de mes vacances et de mes escapades en Belgique ou ailleurs, Dolce Vita, le second en l'honneur de ma petite filleule Shanice, née en avril 2007 et enfin le dernier,J... comme Joëlle, un carnet reprenant mes coups de coeur ou de gueule, selon mes humeurs, aspect impossible si ce n'est indirectement dans mes autres blogs. Suite à la suppression des blogs à une lettre en juin 2013, j'ai dû abandonner "J" : Les farfouilles de Hollynx a pris sa suite !

Mon rêve ?

Certains rêvent de chasses au trésor, de traversées du désert, de palais des mille et une nuits, de conquêtes lointaines ou de quêtes mystiques. Moi, une journée à la mer et je suis la plus heureuse des femmes. Et si, par chance, je pouvais y demeurer un jour, un p'tit appart' face à la plage, j'aurais connu ma chasse au trésor.


Un faible pour notre mer du Nord ou l'océan Pacifique, mais les palmiers et le sable chaud, quoique beaucoup moins sauvages, me sourient également le temps des vacances, d'une escale sous le soleil, pour me réchauffer les épaules et les chevilles des balades en nos climats tempérés.

Oui, j'aime la mer en solitaire, avec ceux qui m'entourent ou tout simplement la mer de mon imaginaire.

Souvenirs, souvenirs

Non, je ne regrette rien.
Cependant, voici deux photos qui me tiennent tout particulièrement à cœur : l’une date de l’âge de l’insouciance où, étrangement, j’aimais le repassage et puis une seconde, prise à la mer du Nord, où je passais d’excellentes vacances annuelles.

Missing image

Missing image

Je pense que l'enfance, qu'elle soit bonne ou mauvaise, vous la portez en bagage toute votre vie ...

Voilà, je pense que vous connaissez tout mon parcours virtuel.

Avant de terminer, je remercierai Owen, que les anciens connaissent bien : c'est lui qui veille à la maintenance de mes skins lors des petits ennuis techniques qu'il m'arrive de rencontrer...

Quant à ma vie réelle... à vous de la découvrir à travers mes blogs !

Interêts

web, loisirs, photographie